Arvida, en résumé

Capitale historique de l’aluminium, Arvida est une « company town » fondée par Alcoa. Image de marque de l’entreprise et enfant chéri du président de la multinationale, Arthur Vining Davis, dont elle porte le nom (Ar-Vi-Da), la ville aluminière a, pour sa conception, sa réalisation et sa transmission, reçu depuis maintenant près d’un siècle l’attention soutenue de l’Aluminum Company of Canada, devenue Alcan à l’aube de la Seconde Guerre et aujourd’hui intégrée à Rio Tinto Alcan. Acclamée mondialement dès les années 1930 pour ses qualités architecturales, urbanistiques et paysagères, Arvida est à la fois première et dernière : la première qui ait réuni à cette envergure les savoirs sur la planification des villes; la dernière, puisque sa réalisation marque un sommet qui ne sera plus égalé.

Chef d’œuvre du génie créateur humain par son urbanisme, son architecture et ses infrastructures industrielles qui ont eu un impact déterminant dans l’histoire du monde au XXe siècle, Arvida constitue en effet l’aboutissement de décennies de recherches sur l’habitat ouvrier, les cités neuves et les villes industrielles planifiées, et ce, à l’échelle planétaire. Dans l’histoire de l’industrialisation qui a marqué le monde des XVIIIe, XIXe et XXe siècles, et dans celle des utopies socio-industrielles dont elle représente un point d’orgue, elle apporte un témoignage exceptionnel de la « civilisation de l’aluminium », innovante, démocratique et égalitaire, tout en empruntant au sol du Saguenay tant ses conditions de possibilité que sa spécificité culturelle. Exemple notable de l’utilisation des ressources naturelles, plus particulièrement de l’hydroélectricité, qui a engendré le Québec moderne au sein de « l’Amérique des frontières », Arvida illustre aussi de façon précoce, en urbanisme et en architecture, la cohabitation multiculturelle née de la mobilité internationale des personnes. Ses dispositions urbaines et architecturales distinctives sont préservées dans un excellent état d’intégrité et d’authenticité grâce à des mesures de protection et de gestion reconnues par plusieurs organismes et paliers de gouvernements.

Visiter Arvida et rencontrer les Arvidiens révèlent les traits distinctifs de la cité modèle :

  • Son architecture néo-vernaculaire, née d’un métissage des traditions locales et des pratiques occidentales de l’urbanisme, qui réinvente le paysage historique et les modes d’habiter canadiens-français.
  • La variété architecturale de ses habitations, destinées à favoriser l’épanouissement des familles : plus de 100 modèles de maisons ont été conçus afin de permettre aux travailleurs d’accéder à la propriété, quel que soit leur rang social.
  • L’avant-garde de ses installations industrielles qui, grâce au potentiel naturel inégalé de la région, ont battu des records mondiaux de production.
  • Son chantier de construction novateur, caractérisé par une programmation rationnelle et des conditions d’exécution qui ont mis à profit les usages nord-américains pour prêter vie à la « ville construite en 135 jours ». 
  • L’envergure de son urbanisme, déployé à partir d’un plan graphiquement et conceptuellement unique, témoin de la maturité des pratiques et de la valeur utopique du projet de la cité modèle, dévolue à engendrer un milieu de vie dépourvu de ségrégation sociale ou raciale.
  Site officiel de la Ville de Saguenay