Niveau national

En 2012, le gouvernement du Canada a désigné le Lieu historique national du Canada d’Arvida. L’Arrondissement qui fait l’objet de la commémoration recouvre les trois sites du patrimoine constitués par la municipalité en 2010, soit les sites de la ville construite en 135 jours, du secteur de la rue Neilson et du secteur du Manoir du Saguenay. Unis sur le plan historique, les éléments qui composent cet Arrondissement le sont aussi d’un point de vue esthétique, puisqu’ils illustrent les recherches formelles menées à Arvida en vue de déployer un environnement favorable à l’épanouissement des travailleurs et pour faire de la ville elle-même l’image de marque de la compagnie mère. 

Les autorités fédérales ont reconnu que cet Arrondissement d’Arvida fait état d’un intérêt d’ordre architectural, artistique, emblématique, paysager, urbanistique, esthétique et historique telles que sa connaissance, sa protection et sa mise en valeur présentent un intérêt public indéniable, et ce, au plan national. L’Arrondissement est un témoin éloquent de la riche histoire de la ville de compagnie que fut Arvida et, de concert avec les secteurs environnants de la cité modèle, fait foi de sa contribution originale, mesurée sur la scène mondiale, au panorama historique des villes industrielles planifiées. Il présente aussi une homogénéité, une cohérence et une congruence paysagère qui le rendent reconnaissable; il contient une proportion exceptionnelle d’éléments architecturaux d’intérêt en bon état de conservation; enfin, il représente des échantillons uniques de la diversité paysagère distinctive de la ville de compagnie. 

Plus précisément, l’agence Parcs Canada a proposé que l’Arrondissement d’Arvida soit d’importance historique pour les raisons suivantes :

  • La ville d’Arvida, constitue une excellente synthèse des concepts urbanistiques de l’époque, tels les mouvements City Beautiful, Garden City, mais aussi selon les préceptes plus modernes du « plan contour », de la hiérarchisation des voies de circulation et de la fédération de centres de quartiers. Cette synthèse se traduit, au-delà du centre-ville monumental, par un tracé organique qui épouse la topographie du sol, par l’omniprésence d’espaces verts, de parcs et d’arbres, par le caractère pittoresque des paysages parsemés de maisons pavillonnaires, sans clôtures ni obstacles, comme si celles-ci avaient surgi du sol.
  • Exemple fort bien conservé de ville mono-industrielle canadienne, Arvida constitue un projet singulier de logement ouvrier de qualité où l’édification rapide d’un paysage urbain diversifié s’est faite au moyen d’une grande variété de modèles de résidences, dont certaines constituent une manifestation particulièrement réussie d’architecture d’inspiration régionaliste ou néo-vernaculaire.
  • Associée au premier complexe aluminier au Canada, l’expansion d’Arvida témoigne de l’essor et du développement lié à l’industrie de l’aluminium au pays.

Arvida rejoint ainsi le catalogue sélect des 961 lieux historiques nationaux désignés auparavant, c’est-à-dire depuis 1919. Au Québec, en 2012, on dénombrait 193 lieux historiques nationaux; dans l’ensemble du pays, on compte sur les doigts d’une main les villes de compagnie commémorées par le gouvernement fédéral, en dépit de l’importance déterminante de celles-ci dans l’essor du Canada. Arvida en est une représentante notable.

  Site officiel de la Ville de Saguenay